La Nutrithérapie


Capture d’écran 2015-08-10 à 20.45.44Le/la nutrithérapeute aborde les plaintes du patient (fatigue, anxiété, dépression, infection à répétition…) et ses maladies d’un point de vue biochimique, afin d’intervenir au niveau le plus fin, le niveau moléculaire. En outre, chaque individu étant différent par ses gènes, son alimentation et son environnement, le nutrithérapeute prendra le temps nécessaire pour identifier le profil du patient. A partir d’un tel tour d’horizon, le nutrithérapeute peut voir quelles modifications alimentaires sont prioritaires, quelles prises de compléments sont nécessaires et quelles réductions de surcharges doivent être entreprises. Il a pour priorité de résoudre chaque fois que possible les déficits, les symptômes et les signes dont se plaint le patient par des conseils alimentaires. Il sera amené à utiliser des compléments alimentaires quand l’alimentation seule ne peut pas fournir les quantités suffisantes, ou lorsqu’il recherche un effet pharmacologique (un effet médicament indépendant de la présence d’un déficit).

Rappelons, que la nutrithérapie n’est pas une médecine alternative. Elle repose sur la biochimie, dont elle est l’application directe et est soutenue par des milliers d’études scientifiques. Dans ce sens, elle devrait être considérée comme une approche de base, indispensable à la santé des patients tant dans les approches préventives que co-thérapeutiques.

En savoir encore plus sur la NUTRITHERAPIE :