Un moyen simple d’augmenter votre espérance de vie

Un moyen simple d’augmenter votre espérance de vie

Avant de vous expliquer cet outil – à la portée de TOUS –  qui peut nous permettre de ralentir le vieillissement, je dois vous expliquer ce qu’est réellement le vieillissement.

Pourquoi vieillissons-nous ?

La raison principale sont les dommages sur ADN (notre informatique cellulaire). Nos molécules les plus précieuses, sont celles de nos gènes, celles qui portent toute l’informatique cellulaire qui nous permet de fonctionner comme des êtres vivants, avec toutes les fonctions qui nous caractérisent, comme le fait de produire de l’énergie, de se déplacer, de percevoir, de penser, de se reproduire, etc…

La cannelle pour maigrir ?

La cannelle (Cinnamomum) de la famille des Lauracées est une plante dont l’écorce est utilisée comme épice en cuisine. Elle a fait l’objet de nombreuses recherches en raison de ses multiples propriétés biologiques. Plusieurs études[1] réalisées chez les rongeurs mais aussi chez l’homme ont permis de montrer que l’ingestion d’extraits de cannelle permet de potentialiser l’effet de l’insuline sur les tissus insulino-sensibles, en augmentent leur utilisation de glucose et leur synthèse de glycogène. Cette épice est aussi capable de diminuer la glycémie (taux de glucose dans le sang) des personnes souffrant de diabète de type 2.

Et si le SEL était aussi coupable que le sucre dans la prise de poids …

Plus la consommation de sel est importante, plus il y aura de sodium dans l’intestin (le sel, c’est du chlorure de sodium…), et plus le glucose va pouvoir être absorbé car son transport à travers la membrane intestinale nécessite du sodium.

.

Le contenu en sel des repas a donc une influence sur l’élévation de la glycémie après le repas

Idéalement, il ne faudrait pas consommer plus de 5 g par jour alors que nous en consommons plus de 10 g…

Mais il faut aussi consommer bien plus de potassium, qui est protecteur et nous aidera à préserver notre équilibre sodium/potassium.

Le potassium aide à combattre et à prévenir la rétention d’eau. Par contre, un excès de sodium associé à un manque de potassium favorise la rétention d’eau mais stimule aussi l’assimilation du glucose au niveau intestinal, qui passera ensuite dans le sang, puis sera transformé soit en glycogène et stocké dans le foie et les muscles, soit en gras et stocké dans les cellules graisseuses 🙁

En pratique :

Pour arrêter d’avoir envie de manger des glucides, il faut… manger des glucides !

Souvent envie de sucreries ?

Petit manque de sérotonine ? Ou alors un manque de glucides, parce que je me limite trop… Pour arrêter d’avoir envie de manger des glucides, il faut… manger des glucides ! Mais pas n’importe lesquels ! Les glucides à faible charge glycémique (à lire : “les glucides : faire le BON CHOIX”) apportent lentement et en continu ce dont le cerveau a besoin pour fabriquer de la sérotonine.

Détox : Comment optimaliser les fonctions éliminatrices de l’organisme

Pour aider le corps à évacuer ses déchets métaboliques, rien de tel que de l’aider à se détoxifier. Certains nutriments ou aliments sont capables de stimuler les systèmes d’élimination de l’organisme.

Dans certains cas, l’activation de certaines fonctions éliminatrices de l’organisme est utile à un meilleur équilibre métabolique (balance des entrées-sorties du corps). A l’opposé, croire qu’un draineur va forcément faire maigrir n’est qu’illusion. Il faut raison garder. Certains, en effet, seront de simples diurétiques qui pourront soutenir l’élimination des toxines par voie urinaire mais pas l’élimination de votre graisse superflue.

Pourquoi le Mg est incontournable dans un amaigrissement ?

Rôle dans la régulation du glucose sanguin :

Essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, le magnésium est indispensable au métabolisme des lipides et à la régulation du taux de glucose sanguin. Chez un individu dont le métabolisme est normal, la quantité d’insuline produite est suffisante pour faire baisser la glycémie. Mais chez certaines personnes, l’insuline est moins efficace, moins sensible. La quantité d’insuline libérée est alors augmentée pour compenser cette perte d’efficacité. C’est ce qu’on appelle l’hyperinsulinisme. Or de nombreuses études scientifiques montrent que l’hyperinsulinisme est associé à une surcharge pondérale, et a fortiori à l’obésité.

Le magnésium est nécessaire à l’utilisation du glucose par la cellule et à la sensibilité de l’insuline.

Mise au point sur le SOJA

Le soja est parfois au cœur des débats. Entre ceux qui l’accusent de tous les maux et ceux qui le défendent, difficile donc de s’y retrouver.

Comme les conseils que nous recommandons dans nos articles, conférences,  formations, consultations… ne sont pas basés sur des croyances mais sur des connaissances, nous avons analysé les études sur le sujet.

Pourquoi le soja fait-il débat ?

SOJA_Bon-ou-Mauvais-_

En cause, les isoflavones (génistéine et daidzéine) qu’il renferme des substances appelées aussi « phyto-œstrogènes » car elles ont une structure proche des hormones femelles, et sont capables d’occuper les récepteurs de ces hormones. Cela leur vaut d’être accusées par certains de provoquer différentes affections, par exemple des pubertés précoces, cancer du sein,…