Pour arrêter d’avoir envie de manger des glucides, il faut… manger des glucides !

Pour arrêter d’avoir envie de manger des glucides, il faut… manger des glucides !

Souvent envie de sucreries ?

Petit manque de sérotonine ? Ou alors un manque de glucides, parce que je me limite trop… Pour arrêter d’avoir envie de manger des glucides, il faut… manger des glucides ! Mais pas n’importe lesquels ! Les glucides à faible charge glycémique (à lire : “les glucides : faire le BON CHOIX”) apportent lentement et en continu ce dont le cerveau a besoin pour fabriquer de la sérotonine.

La sérotonine est un neurotransmetteur qui remplit un rôle essentiel dans :

la régulation de l’humeur, de l’anxiété 

La sérotonine contrôle la réactivité du système nerveux dans le sens du repos et de l’atténuation des comportements les plus divers : irritabilité, impatience, sautes d’humeur, agressivité…

La régulation de l’appétit :

Un manque de sérotonine peut provoquer une dépendance aux glucides ou l’envie de sucres, de  chocolat et d’alcool. Éventuellement de la boulimie.

La régulation du sommeil :

La sérotonine est le précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Notre organisme doit pouvoir disposer de suffisamment de mélatonine pour la régulation du rythme biologique jour/nuit.

Le meilleur moment, c’est le goûter.

Mon goûter idéal : oléagineux, fruits, yaourt de soja, chocolat noir.

Quelques exemples :

IMG_3904 IMG_4965 IMG_0011 11994454_958868794154769_1276991551_n

  • Des fruits + Oléagineux (noix, amandes…) + Chocolat Noir (70%)
  • Yaourt Soja nature ou aux fruits + 1 fruit frais coupé en dés et quelques oléagineux
  • 1 bol de muesli au lait végétal OU Granola
  • 1 compote de fruits + cannelle + noix …
  • Pain avec purée d’amandes ou cajou + confiture ou mieux purée de fruits
  • Smoothies

Vous mangez par ennui ou pour combler des émotions négatives ? Il serait peut-être utile de vous poser quelques questions :

  • Si manger n’existait pas, qu’aurais-je fait pour ne pas m’ennuyer ou pour me sentir mieux ?
  • Le fait d’avoir mangé m’a t-il aidé à moins m’ennuyer ou à me sentir mieux ? Pendant combien de temps ?

Recherchez les signaux de l’ennui ou du mal-être et mettez immédiatement en place une stratégie de compensation différente. Une activité physique, donner un coup de fil à un ou une amie, bricoler, sortir, faire quelque chose que vous aimez… Listez toutes vos alternatives aux comportements non désirés.

A lire : Pourquoi je mange ?

 

Pierre Van vlodorp